Accueil » Quilt » Guide débutant » Patchwork : quels sont fil et les aiguilles à utiliser ?

Patchwork : quels sont fil et les aiguilles à utiliser ?

par Marion
0 Commentaire

Dans mon précédent article « Le matériel pour tracer et couper », nous avons passé en revue les stylos, règles, cutters et autres matériels pour tracer et découper les tissus. C’est maintenant au tour des aiguilles et du fil nécessaire pour le patchwork et pour le quilt.

(Je précise que tous les outils dont je parle ici sont ceux que j’ai acheté moi-même et que j’utilise au quotidien)

Cet article fait partie du "Guide de patchwork et quilt débutant". N'hésitez pas à consulter les autres articles de cette série !


Les aiguilles

Pour coudre, il n’y a pas besoin d’aiguille spéciale. Il s’agit généralement d’assembler des morceaux de coton donc une aiguille universelle 70 ou 80 est suffisante.

En revanche, lors du quilt, il y a beaucoup plus d’épaisseur (2 à 8 couches de coton, 1 couche de molleton). L’idéal pour quilter et d’utiliser une aiguille de « Quilting »  car elle est plus pointue que les aiguilles traditionnelles et traverse mieux les épaisseurs.

Cependant, si vous ne souhaitez pas investir dans de telles aiguilles, vous pouvez utiliser des aiguilles à jean ou universelles n°100 (j’ai réalisé mon premier quilt avec une aiguille à jean).

aiguille couture et quilt

Mes aiguilles préférées


Le fil

Coton ou polyester ?

J’aurai tendance à dire qu’il s’agit surtout d’une question d’esthétique. Si vous allez sur les blog anglais, vous verrez qu’ils vous disent tous d’utiliser du fil 100 % coton que ce soit pour le patchwork ou pour le quilting. Pourquoi ? Il y a deux raisons.

La première est qu’avec le fil en coton, vous pouvez choisir l’épaisseur du fil. Vous pouvez ainsi quilter avec du fil très fin si vous ne souhaitez pas mettre l’accent sur le quilt. Au contraire, vous pouvez utiliser un fil plus épais pour renforcer le design et même donner un effet « broderie ».

La deuxième raison vient du fait que les tissus et le molleton (s’il est en coton) vont rétrécir. Il y a plusieurs facteurs qui influencent le rétrécissement mais pour faire simple :

  • Si vous utilisez du fil en polyester, celui-ci ne devrait pas (ou peu) rétrécir lors des passages en machines, contrairement à votre molleton (et à vos tissus si vous ne les prélavez pas). L’aspect final du quilt sera donc fripé.
  • En revanche, si vous utilisez du fil en coton, le fil va lui aussi rétrécir et le rendu sera beaucoup plus lisse.

J’ai réalisé mes 3 premiers quilts avec du fil en polyester car à l’époque, je n’avais que ceux-là. Je suis tout à fait satisfaite du résultat (voir mes réalisations). Néanmoins, j’envisage d’utiliser du fil 100% coton pour mes prochains quilts pour juger par moi-même de la différence entre les deux.


Quelle couleur utiliser ?

Pour le patchwork

Lors de la réalisation du patchwork, les coutures sont invisibles. Vous pouvez donc utiliser n’importe quelle couleur que ce soit dans la canette ou la bobine. En ce qui me concerne, j’utilise du noir, blanc et gris que j’achète en très grosses bobines pour faire des économies :

  • Noir pour les tissus foncés ;
  • Blanc pour les tissus très clairs ;
  • Gris pour tous les autres.

Les marques que j’aime utiliser sont Mettler et Gutterman. La très grande majorité des quilters américains utilisent les fils de la marque italienne Aurifil

fils à coudre

Exemples de fils : coton et polyesther


Pour le quilting

Lors du quilt, les points vont être apparents, c’est d’ailleurs tout l’intérêt ! il y a donc 2 possibilités :

  • Utiliser une couleur qui contraste afin de maximiser l’effet de matelassage.
  • Utiliser une couleur proche de celle du tissu pour éviter de mettre l’accent sur le matelassage (et sur les défauts !).

Pour les débutants, il est plutôt conseillé de commencer avec du fil ton sur ton afin de masquer les erreurs potentielles. C’est ce que je fais avec tous mes quilts car je ne me sens pas encore assez expérimentée pour oser le contraste.

Quelle que soit la stratégie que vous choisissez, n’oubliez pas que le quilting est visible des 2 côtés du quilt et qu’il vous faut choisir une couleur de bobine et éventuellement une autre couleur pour la canette.


Envie de plus d'inspiration ?

Rejoignez-moi sur les réseaux sociaux

0 Commentaire
4

Vous pourriez aimer

Laissez un commentaire